Kata = la forme

Le travail des bases est indissociable du travail de la forme : c’est la pratique du kata. Même s’il n’y a pas de kata codifié en aïkido, certains enchaînements se pratiquent de façon presque immuable ; c’est le cas des techniques ikkyo à yonkyo sur l’attaque shomen uchi en suwari waza.

Les voici présentées par Sho UMETSU, 5e dan shidoin (c’est le niveau d’enseignant qui précède le titre de shihan), instructeur au Hombu Dojo de Tokyo.

Publicités